Salies du Salat tient le choc face aux centres de préformation de l'élite

( Cliquez ici pour voir le diaporama )

(Lire l'article de foot 31)

 

    Le championnat de France minimes excellence 2009 à Hauteville avait une forte connotation de phase finale des centres de préformation professionnels.

    Ainsi cette nouvelle formule à 16 équipes était l’occasion pour les peu nombreuses et valeureuses sections régionales de s’éprouver face au « must » de la catégorie : Saint-Etienne, Auxerre, Metz, Sochaux, Psg, Nice, Troyes, Caen, Nîmes et Lille, toutes de grosses cylindrées du haut du panier en championnat fédéral moins de 14 ans.

     Dans ces conditions, la section sportive du collège des Trois Vallées (4ème place des sections amateurs du tournoi) n’a pas à rougir de sa treizième place acquise avec la manière et dans un état d’esprit remarquable. Si elle pouvait légitimement briguer une 7ème ou une 8ème place, l’équipe Salisienne affiche un bilan positif avec une victoire, trois nuls, une défaite (la seule de l'année) et un goal-average de +2.

     Le déficit athlétique colossal par rapport aux clubs pros a été comblé par une volonté farouche et une générosité collective de tous les instants, faisant constamment douter l’adversaire et inspirant le plus grand respect.

     Nos jeunes peuvent donc être fiers de ce qu’ils ont réalisé, soutenus par l’extraordinaire équipe des parents, encouragés par les familles Fougère et Vivès, préparés avec enthousiasme par le duo J.C. Vaze - V.Latrille et en lien permanent avec le collège par l’intermédiaire de B. Téoulé.

 

 

L’équipe :

 

    [ 1- Bedos Yohan, 2- Maurel Yann, 3- Difino Jérôme,

4- Yvon Anthony, 5- Lacomme Baptiste,  6- Duvivier Robin (Capt)

7- Sansas Florian, 8- Boceno Alexandre, 9- Campello Gianni,

10- Tandoh François, 11- Calmettes Thomas, 12- Vantenat Julien,

13- Lepage Thomas , 14- Charreau Florian, 15- Millet Anthony,

16- Buc Maxime, 17 - Coupez Fabien.

Arbitre : Dauce Julien - Reporters : Perrutel Guillaume et Rozière Pablo. ]

 

 

         

1er match de la poule D:

 

               SALIES DU SALAT  2  -  BRETIGNY S/O   2

 

      Dans une telle compétition, on connait bien l’importance comptable et psychologique du premier match. Face aux « verts », se présente  l'équipe de Brétigny sur Orge troisième de la poule très relevée d’Ile de France des moins de 14 ans fédéraux. La possession de la balle est Parisienne, mais les Commingeois bien organisés font front. L’ouverture du score intervient à la 23ème minute juste avant la mi-temps sur une balle en profondeur de Lacomme pour Campello qui devance la sortie du gardien d’une astucieuse frappe croisée.

   L’égalisation en contre de Brétigny fait suite à une action litigieuse mais surtout à un recul frein approximatif de notre défense en zone. Peu importe, dans la continuité Vantenat s’échappe dans l’axe et obtient un pénalty transformé par Lacomme à contrepied.

   La pression s’intensifie sur le but Salisien et sur un nouveau débordement flanc droit, l’avant centre profite d’une hésitation pour égaliser à 5 minutes du coup de sifflet final.

   Lors de l’épreuve des tirs au but, Brétigny s’impose par 3 à 2… un épilogue difficile à digérer côté toulousain tant l’exploit était proche.

 

 

2ème match de la poule D :

 

      SALIES DU SALAT   0   -     BRECEY CAEN     1  

 

       

   Nice a battu Brecey Caen 2 à 1 dans l’autre match de la poule D qui promet d’être extrêmement serrée. Ces derniers jouent donc leur va-tout face au collège des Trois Vallées.  Par manque de fraîcheur, les « verts » subissent longuement d’entrée de jeu puis se reprennent en fin de première période. Sur un prolongement de Calmettes au second poteau, à la 17ème minute, Tandoh frappe sur la barre transversale ; c’est le tournant du match car dès la reprise en seconde mi-temps, le grand attaquant adverse décroise sa tête et loge le cuir à l’intérieur du petit filet de Bedos pour l’unique but de la rencontre.

   Les Toulousains tentent bien de revenir mais les jambes lourdes freinent les actions qui manquent de tranchant pour égaliser.

   Dans le même temps Brétigny bat Nice aux tirs au but ce qui confère aux Salisiens une dernière chance de qualification pour les quarts de finale. En effet, en disposant de Nice, nos élèves sont assurés d’obtenir la seconde place du groupe.

       

 

3ème match de la poule D :

 

        SALIES DU SALAT   0   -     O.G.C.  NICE    0 

 

 

          L’équipe Niçoise réalise une excellente entame de match dans ses circulations de balle privant ainsi les Salisiens de toute initiative offensive. Les corners se succèdent les uns après les autres face aux géants de la côte d’azur et il faut un groupe héroïque pour repousser chacune des tentatives des « rouges et noirs » avec un Boceno qui sauve sur sa ligne in extremis.

   En seconde mi-temps le jeu s’équilibre. Le bloc équipe plus haut dans les lignes adverses se procure peu à peu des opportunités de mise en danger du but azuréen. A deux reprises par Sansas puis par Yvon sur coup-franc nos élèves ont frisé la qualification. Le temps mort demandé à dix minutes de la fin par le coach de Nice et les changements de renforcement défensif en fin de match illustrent bien les doutes de l’adversaire face au courage et à la volonté des « verts ».

   L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce score de 0 à 0 qui qualifie Nice pour les quarts de finale. Cette équipe qui enfonce le clou en battant nos Toulousains aux pénaltys 5 à 4, sera éliminée aux tirs au but par la prestigieuse équipe de Sochaux.

 

 

 

½ finale de classement des 4èmes de poule : 

 

 SALIES DU SALAT   4   -  PLOUFRAGAN RENNES   1 

 


         
L’équipe de Rennes est jeune et talentueuse avec dans ses rangs trois joueurs qui rentrent de la Coupe Nationale de Clairefontaine. Du côté Salisien les craintes sont légitimes tant les efforts physiques ont été importants depuis plusieurs jours. Mais le groupe est solide et très déterminé… Maxime Buc étrenne sa première titularisation.

(16ème mn) Boceno lance Campello en profondeur qui du bout du pied trompe le portier Rennais. (1 à 0)

(24ème mn) Sur un contre adverse, le centre tendu venu de la droite est intercepté malheureusement au premier poteau par un de nos joueurs. (1 à 1)

(40ème mn) Coup-franc de Lacomme bien frappé rentrant, coupé de la tête par Calmettes qui redonne l’avantage à son équipe. (2 à 1)

(43ème mn) Déviation de la tête de Campello pour Calmettes qui fixe le gardien avant de croiser sa frappe pour scorer. (3 à 1)

(46ème mn) En six minutes, Calmettes réalise le hat-trick. Suite à une passe de Millet de l’extérieur pour Campello, le centre de Gianni démarque parfaitement Thomas qui marque à la volée au second poteau. (4 à 1)

 

 

 

Finale de classement des 4èmes de poule :

 

SALIES DU SALAT  1   - NIORT  1  (Salies 5 tab à 4) 

 

 

          Cette treizième place, nous y sommes tous très attachés car elle seule prouve que ce groupe pouvait espérer mieux dans cette compétition. Les Niortais sont costauds et possèdent dans leurs rangs des joueurs très performants sur le plan offensif. C’est l’occasion de souligner la grande solidité de la défense à trois en zone puisque ce sont les seuls joueurs Commingeois à avoir disputé la totalité des cinq matchs.

   A plusieurs reprises Bedos s’interpose avec brio et un penalty généreux sur Calmettes permet à Lacomme expert en la matière d’ouvrir le score. En deux ou trois occasions le score aurait pu être clôturé mais il était dit qu’un équilibre allait se faire avec un pénalty peu évident sifflé 3 secondes après la fin du temps additionnel.

   Comme un signe, l’épreuve des tirs au but vient tester une dernière fois les « verts » si peu en réussite dans cet exercice lors des deux matchs de poule. Les joueurs se prennent en main pour frapper et marquer leurs cinq penaltys, et Bedos en pleine confiance dans sa série stoppe la tentative de l’excellent avant-centre.

   

      Salies du Salat sort la tête haute de cette compétition en n’ayant jamais renoncé et en ayant démontré une solidarité sans faille. Ces jeunes joueurs ont mûri et sont devenus à leur tour des exemples à suivre…

 

    Un grand merci à Philippe Patus de Dietsmann Maintaining, à Xavier Bedos de Baliston et à Corine Peyrou avec Sport Evasion pour leur partenariat précieux, et à tous ceux qui ont participé à cette aventure, des membres du jury de recrutement aux personnels administratifs et de vie scolaire.

   En espérant que nos jeunes pousses sauront s’inspirer de leurs aînés pour continuer à bousculer l’hégémonie des clubs professionnels sur ce championnat de France et surtout pour devenir de bonnes personnes.

 

 

 

 

                                                                                                     En pensant à Jean.