Virginie Otal ( Promotion 2007/2008 et 2008/2009 )

Plûtot introvertie à son arrivée et timide dans le jeu, le Sport-Eudes permit à Virginie de pleinement s'épanouir et de devenir une combattante sur le terrain.

Il lui offrit aussi l'occasion de faire ses débuts dans l'arbitrage.

Elle se révéla dans ce secteur et gravit rapidement les échelons pour devenir dès 17 ans, Arbitre de championnat de France et Arbitre Internatonal au niveau scolaire.

"L’aventure salisienne est une aventure qui marque une vie. Pour moi cela a été le cas !

De la promotion de 2007-2008 et 2008-2009, j’y ai vécu mes plus belles années de collège.

Encadrée par de formidables personnes ( M.Téoulé, M.Fougère, les professeurs et surveillants, etc…), j’ai pu m’épanouir et gagner en assurance dans ma personnalité durant mes deux années.

Au niveau basket, Lionel Subra et Alain Ricard font un travail tellement énorme que je pense qu'on ne les remercie jamais assez.

Grâce à eux, j'ai pu progresser et m'ouvrir au jeu.

Le sport-étude de Salies du Salat est tout simplement le lieu où on aime faire 2h d’entrainement tous les jours, où on aime être fatigué le soir car c’est de la bonne fatigue, où on aime rire et travailler très dur en même temps, où on aime faire des efforts car ils sont toujours reconnus à leur juste valeur.

J’ai vécu cette aventure comme une expérience humaine formidable. C’est une raison qui m’a donné envie de jouer en top 12 à Salies du Salat, sous la présidence de Fabrice Vergonjeanne et de poursuivre le Sport-Etudes au Lycée de St Gaudens après le collège.

Lors de ma deuxième année, les responsables du Sport-Etudes après une première formation, m’ont donné ma carte de jeune officiel d’arbitre au niveau inter-académique.

En parallèle je suivais la formation d’arbitre de -16ans sur Toulouse et je fus validée en départemental.

Grace à la carte d’UNSS et grâce a Philippe Creton j’ai été invitée en Mars 2011 sur les Championnats de France UNSS Cadets et Cadettes à Pamiers où on y trouvait les équipes jeunes les plus prestigieuses de Frances comme Nancy, Le Mans, l’ASVEL etc (en garçons) et Bourges par exemple en filles.

J'ai eu l'occasion de siffler la finale filles et cela fut un tremplin pour moi car j'obtins le niveau de jeune arbitre international.

En mai 2011, je suis partie faire les championnats de France Pôle Espoirs et Sport-études à Perpignan accompagnée du Collège de Salies puisqu’ils étaient qualifiés où j’ai également arbitré une magnifique finale de Pôle espoir.

Actuellement je viens de revenir de Caen où j’ai fais mon troisième championnat de France qui fut pour moi le plus beau. De plus j’ai eu droit encore  à une belle finale féminine.

Grace à l’UNSS et Alain et Lionel, la belle aventure qu'ils m'ont fait vivre continue : le 22 mars je m’envole pour le Cameroun pour arbitrer ma première compétition internationale en tant que représentant de la France. Merci à l'aventure UNSS qui réunit tant de personne qui partage la même passion.

Un remerciement à Michel Joffrain et à Abdel Hamzaoui, remerciement également à la ligue et à la FFBB  qui m’accompagnent dans mon aventure."

Virginie

Emma Bonzon ( Septembre 2005 - Juin 2008 )

 

 

Emma a toujours été un exemple de sérieux, de combativité et d'humilité. Elle devint en fin de parcours une joueuse représentative de l'esprit sport-etudes et devint capitaine de la première promotion championne régionale en 2007.

Ele fut une élève brillantissime qui réussit à marier l'excellence scolaire et sportive.

"Ayant fait partie de la section sport étude basket au collège de Salies de 2005 à 2008, j'ai participé à cette aventure trois ans consécutifs.

Trois ans qui m'ont permis de grandir au sein d'une équipe et de m'épanouir tant sur le plan sportif que social et scolaire. Ca a été pour moi un tournant dans ces trois domaines.

 

La cohésion au sein d'une équipe m'a grandement apporté et nous avons pu évoluer jusqu'à un très bon niveau dans un sport que nous adorions et qui nous réunissait.

 

Les cotés sportifs et humains se mélangent, car pour moi, se donner le mal d'arracher une victoire ou d'accepter une défaite transmet des valeurs telles que la persévérance, l'humilité et l'autonomie.

Je remercie donc les coachs, mes coéquipières, l'ensemble du collège et le club de Salies pour m'avoir fait vivre cette expérience inoubliable.

 

Je suis actuellement en première année dans une école d'ingénieur et même si j'ai arrêté le basket en club par manque de temps, je continue à pratiquer ce sport en championnat universitaire."

 

Emma

Mélissa Couat ( Promotion 2009/2010)

 

 

Mélissa fut la seconde élève de la Section a intégré le Pôle Espoirs Basket, après avoir passé une année de 5ème à Salies-du-Salat.

Sa combativité, sa ténacité et sa force de travail au quotidien resteront comme une source d'exemple pour les jeunes filles qui l'ont cotoyée.

Elle fit partie de ces jeunes filles qui ont élevé leurs efforts au niveau de leurs ambitions.

 

" Un beau jour de 2009,  un courrier très alléchant est arrivé dans ma boite aux lettres : « si toi aussi tu as envie de faire du basket au quotidien , rejoins nous au  Collège des 3 Vallées  où une section Sports  Etudes Basket t’attend… !!. "

Ni une ni deux vous pensez bien quel régal faire du basket tous les jours aves des copines…..

 

J ‘ai donc tout fait pour intégrer cette section (convaincre mes parents…) et puis être la plus performante lors des tests .

Et  la grande aventure est arrivée. J’ai rejoint le Collège pour mon année de 5ème.

Après un début d’année un peu compliqué émotionnellement, je me suis vite adaptée à mon nouveau rythme de vie et j’ai vécu une année formidable qui m’a permis d’améliorer mes aptitudes physiques ainsi que ma gestuelle et ma technique.

Ces énormes progrès m’ont permis d’être convoquée aux Tests du Pole Espoir Basket Midi-Pyrénées ,que j’ai réussi avec succès .

 

Je suis actuellement en 2ème année au Pôle Espoirs et j’espère intégrer un centre de formation l’année prochaine.

Un grand Merci donc à Lionel et Alain (Riri) car sans eux je ne serais peut-être pas là  où je suis  à l’heure actuelle…

 

Je n’oublierai jamais SALIES. "

Mélissa