Rien ne remplace l'expérience et les enseignements de la haute compétition

        

          Si la 7ème place de Saint-Brieuc est décevante au regard du potentiel et des progrès de l'équipe, force est de constater que le niveau s'élève et que les rencontres sont de plus en plus serrées.

   Face à des collectifs aguerris et des joueuses plus puissantes du fait de l'âge, notre jeune équipe a montré de réelles aptitudes en se hissant dans le jeu au niveau d'adversaires figurant sur le podium final.

   Cependant, une certaine naïveté dans le non contact et un manque de réalisme évident n'ont pas permis à nos élèves de créer l'exploit ou de déjouer les pronostics. En prévision de l'année 2015 et dans la continuité d'un travail quotidien, elle se savent toutefois capables de rivaliser avec les meilleures.

    Impériales et au dessus du lot, les filles du PSG remportent la finale du championnat de France de Futsal excellence 2014 sur le score de 10 à 1 contre Abbeville .

 

Match 1 de poule: SALIES 4 - CAEN 11

          Suite aux premières rencontres où l'arbitrage ne s'était pas montré assez réactif par rapport au non contact, les Salisiennes vont faire les frais des consignes de sévérité données avant le match aux jeunes officiels et peut-être même d'excès puisque sur 11 buts encaissés, 7 le seront sur des penalties consécutifs aux trois fautes collectives.

   Prises au piège en première mi-temps, les Commingeoises auront une belle réaction en seconde période en prenant l'ascendant sur leurs adversaires.

   En définitive, ce départ est frustrant car les Caennaises l'emportent largement sans s'être montrées vraiment supérieures techniquement. Mais le résultat est aussi une prise de conscience des ajustements à mener et des forces à mettre en avant pour marquer davantage.

Evolution du score:

(0-1); (0-2); (0-3); (0-4); (0-5); (0-6); (1-6) Laura (sur pen.); (1-7); (1-8); (2-8) Laura (sur passe d'Océane); mi-temps; (3-8) Maÿliss (sur passe de Lisa); (3-9); (3-10); (3-11); (4-11) Charlène; score final.

Match 2 de poule: SALIES 2 - ABBEVILLE 6

          Face à Abbeville, équipe favorite de la poule après sa probante victoire contre Toulon (finaliste 2013), les Salisiennes dominent largement la première mi-temps, mais ne concrétisent pas leurs nombreuses occasions de marquer. Comme cela arrive souvent dans ce cas de figure, c'est l'adversaire qui ouvre le score sur une contre-attaque juste avant la pause.

   Par la suite, la puissance et l'efficacité adverse s'illustrent au tableau d'affichage, mais les filles du collège des Trois Vallées n'abdiquent pas en se montrant audacieuses et construites dans le jeu.

   Dans une rencontre intense, nos internes sont battues sévèrement bien qu'ayant fait jeu égal avec les futures vice-championnes de France.

Evolution du score:

(0-1);  mi-temps; (0-2); (0-3); (1-3) Malaury (frappe puissante); (1-4); (1-5);  (2-5) Maÿliss (sur passe d'Océane); (2-6); score final.

Match 3 de poule: SALIES 3 - TOULON 5

          Le collectif salisien continue sa progression mais encaisse trois nouveaux buts sur penalty en se mettant à la faute plus par fatigue physique que par manque de maîtrise.

     L'expérience des Varoises parle, même si dans le pilotage du jeu, nos joueuses s'affirment de plus en plus, avec des séquences en triangle et des actions offensives de très bonne qualité.

   Au final, les niveaux de jeu et d'efficacité se rapprochent des meilleures, mais c'est encore un score défavorable qui trône en haut du tableau d'affichage. Il manque peu de choses mais c'est justement sur ce petit écart qu'il faudra nous concentrer à l'avenir pour gagner nos matchs, à commencer par notre finale de classement face à Guéret.

Evolution du score:

(1-0) Malaury (sur pen.); (1-1); (1-2); (1-3); mi-temps; (1-4); (2-4) Maÿliss (sur passe de Laura); (2-5); (3-5) Maÿliss ; score final.

Match de classement: SALIES 5 - GUÉRET 0

          Grâce à un dynamisme immédiat dans le jeu de passes et à des actions conquérantes en récupération de la balle, les Salisiennes prennent le match en main et dominent la façon importante. Maladroites sur penalty face à des adversaires très vite sanctionnées en fautes collectives, elles finissent par conclure leurs opportunités pour mener à la pause par 3 buts à 0.

   Avec application et avec une transmission rapide de la balle, elles confirment lors du deuxième acte un niveau de jeu de qualité et bien maîtrisé pour s'imposer avec panache.

   Cette victoire avec la manière ne fait d'ailleurs que renforcer l'idée d'un classement final bien inférieur au potentiel de notre collectif et confirmer des perspectives de travail axées sur la maturité et l'efficacité en compétition.

Evolution du score:

(1-0) Malaury (pen.) ; (2-0) Lisa (pen.); (3-0) Laura (sur passe de Charlène); mi-temps; (4-0) Charlène (sur passe de Laura); (5-0) Laura (sur passe de Lisa); score final.

 

                            Ne dit-on pas que rien ne remplace l'expérience?

   Un vécu de la haute compétition qui atténue le stress ressenti avant les matchs décisifs, une idée précise des points forts à mettre en oeuvre pour s'imposer, un niveau de maîtrise tactique à peaufiner dans les futures préparations et enfin une prise de conscience du réalisme nécessaire pour aller tout en haut ?

   Demain un travail palpitant nous attend. Alors peut-être qu'au lendemain d'un investissement sans faille, la victoire sera nôtre.

                              Dans tous les cas, notre projet sera de vaincre.